Gebrek aan geldautomaten in Brussel vooral in kwetsbare wijken - Vooruit.brussels

Manque de distributeurs automatiques à Bruxelles surtout dans les quartiers populaires

Moins de distributeurs automatiques et d'agences bancaires, c’est particulièrement difficile pour les personnes âgées et les personnes disposant d'un petit budget, affirment Bieke Comer, notre échevine à Anderlecht et Jos Bertrand, notre conseiller communal à Watermael-Boitsfort.

D'après les chiffres demandés par Vooruit à Febelfin, la tendance d'une diminution des distributeurs automatiques se confirme.  

Depuis 2018, au moins deux distributeurs automatiques disparaissent chaque jour dans notre pays. Cette tendance est également palpable à Bruxelles. L’ampleur de la réduction à Bruxelles n’est tout simplement pas claire. Il n’existe pas de données précises sur les distributeurs automatiques à Bruxelles. Seules des données sur les agences bancaires existent. 

Tendance : le nombre de distributeurs automatiques diminue à Bruxelles

Les distributeurs automatiques sont rares, surtout à Bruxelles. De nombreux Bruxellois doivent parcourir une distance toujours plus longue pour retirer de l'argent liquide. En 2018, Bruxelles comptait encore 340 agences bancaires. En 2022, ce chiffre est descendu à 205. Cela représente une diminution de 40 %. En ce qui concerne les distributeurs automatiques, le nombre total a évolué de 7 869 à 4 705 au cours de cette même période.  

N'oublions pas les quartiers vulnérables

Bieke Comer, conseillère aux finances communales et au développement économique d'Anderlecht pour Vooruit.brussels – Anderlecht :

Dans les zones résidentielles comme Scheut, les gens bénéficient réellement de services de proximité. De plus, l’argent liquide est une forme de gestion budgétaire pour les plus précarisés. Les personnes âgées paient souvent en espèces.

La place du numérique est chaque jour plus importante, mais il ne doit pas remplacer l'ensemble des bureaux physiques et distributeurs automatiques. Cela doit venir en complément des prestations physiques. Bieke Comer :

Les grandes banques de notre pays ont réalisé l'année dernière un bénéfice de 7 milliards d'euros. Ces dernières ont ainsi suffisamment de ressources financières pour garder des bureaux et des distributeurs automatiques ouverts.

Et les seniors non plus

Jos Bertrand, conseiller communal à Watermael-Boitsfort, a déposé, il y a un an, une proposition en faveur des services physiques dans les banques. Parce que tous les paiements ne peuvent pas être effectués numériquement. La motion de Jos Bertrand a reçu le soutien de tous les groupes et a été votée le 24 janvier 2023.

Jos Bertrand, conseiller communal de Vooruit.brussels – Watermael-Boitsfort.

Tout doit devenir numérique et les distributeurs automatiques ferment progressivement. Les seniors le ressentent particulièrement. Les services au guichet des banques doivent rester à la hauteur. Les banques doivent être là pour tous leurs clients.