Talent ontwikkelen - Vooruit.brussels

Et si tous les enfants de Bruxelles pouvaient développer pleinement leurs talents ?

Aujourd’hui, nous gaspillons bien trop le talent des jeunes Bruxellois. Il faut commencer par les écoles et les crèches néerlandophones. La pénurie d’enseignants cause de nombreuses heures de fourche. Le retard en langue entraîne un retard d’apprentissage. Trop d’enfants viennent à l’école avec un boîte à tartines vide et les places manquent dans les crèches et les écoles néerlandophones. Trop de jeunes quittent l’école sans diplôme. Et puis il y aussi le chaos du calendrier des vacances.

Plus de places dans les écoles et les crèches néerlandophones

À Bruxelles, un tiers des parents n’arrive pas à trouver de place de crèche ou dans une école. Tout ceci est source de stress. Nous investissons dans des crèches de qualité et abordables, avec une accompagnatrice pour cinq enfants et 130 jours d’accueil gratuit pour chaque enfant. Il faut aussi augmenter le nombre de places dans les écoles néerlandophones. Ce qui est possible via une extension de l’offre et une meilleure collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Un repas sain et gratuit à l’école pour tous les élèves de primaire

Impossible d’apprendre le ventre vide. Et pourtant de nombreux enfants ont encore faim en classe à Bruxelles. C’est inacceptable ! Nous voulons que tous les enfants du primaire aient un repas sain et gratuit à l’école. Chaque jour. Nous avons prouvé dans les écoles de Bruxelles-Ville que cela était possible, il faut maintenant que la Flandre le permette également dans toutes les autres écoles. 

Le néerlandais comme ciment d’une ville multilingue

Dans le melting-pot qu’est Bruxelles, le multilinguisme est un atout. À une condition cependant : que les enfants aient des connaissances de base suffisantes en néerlandais. Parce que le retard en langue entraîne un retard d’apprentissage. Nous apportons un soutien supplémentaire en langue dans les crèches et les écoles. Nous misons sur des écoles qui proposent également des activités en dehors des heures de cours. Via le sport, le théâtre et l’art, les enfants peuvent découvrir leurs talents et pratiquer le néerlandais en s’amusant. Les mouvements de jeunesse et les stages de vacances jouent un rôle crucial pour la poursuite des études.

De bonnes conditions de travail pour les enseignants dans chaque classe

Les enseignants qui choisissent de travailler à Bruxelles doivent être récompensés. Nous voulons laisser respirer les enseignants de Bruxelles en leur donnant des assistants pédagogiques qui les aideront dans leurs tâches. Avec ce soutien renforcé et une formation pour les professeurs adaptée à une grande ville. Les enseignants débutants seront aidés en priorités. Parce qu’un enseignement fort commence par des enseignants avec de bonnes conditions de travail.

Harmoniser les calendriers des vacances

Que deux calendriers de vacances scolaires coexistent à Bruxelles est un absurdité qui provoque de nombreux problèmes d’organisation pour les familles, les organisations de jeunesse et les entreprises. Nous voulons un seul calendrier de vacances pour toutes les écoles et une meilleure répartition des congés, comme cela s’est fait dans la fédération Wallonie-Bruxelles. C’est une question de bon sens et cela permettra de lutter contre les pertes de connaissance dues aux trop longues vacances. Il est donc essentiel que tous les enfants aient vraiment leurs chances.

Demande notre brochure !

Pour nous, c’en est assez ! Nous voulons que tous les enfants aient une vraie chance de s’épanouir et de se développer pleinement. Vous voulez aussi y participer à Bruxelles ? Apposez la partie « Bruxelles pour tous.tes » à votre fenêtre.

brussel-uniek-zoveel

Aujourd’hui, nous gaspillons bien trop le talent des jeunes Bruxellois. Nous voulons que tous les enfants aient une vraie chance de s’épanouir et de se développer pleinement. Nous voulons le faire ensemble.

brussel-uniek-zoveel